Tsai Ing-wen prône une interaction respectueuse entre les deux rives au lieu d’une opposition frontale

247
Tsai Ing-wen à la fête nationale (Photo CNA)

A l’occasion de la fête nationale, célébrée le 10 octobre à Taïwan, la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a prononcé un discours attendu en raison des tensions accrues entre les deux rives. Intitulé « Une île résistance et une nation résiliente : offrir au monde un Taïwan meilleur », le discours présidentiel a mis l’accent sur la nécessaire résilience de Taïwan sur différents plans pour que l’économie, la société et la défense du système démocratique libéral soient autant d’atouts à la fois pour Taïwan et le monde.

Au sujet des relations interdétroit, Tsai Ing-wen a réitété que l’affrontement ne représentait en aucun cas une option viable tandis que baser les interactions et le dialogue entre les deux populations des deux rives sur le respect mutuel et sur un niveau d’égalité s’avérait la solution pour la stabilité, la paix et le développement. A cet égard, la présidente taïwanaise a exhorté la Chine à suivre cette même voie et accepter la réalité de la démocratie souveraine à Taïwan : « Les autorités de Pékin ne devraient pas se méprendre quant au système démocratique vigoureux de Taïwan. Elles ne doivent pas se méprendre en croyant qu'il y a place pour un compromis dans l’engagement des Taïwanais en faveur de la démocratie et de la liberté. Elles essaient d’utiliser la concurrence féroce entre les partis politiques pour diviser la société taïwanaise. Une telle façon de penser et une telle pratique ne sont d’aucune aide dans les relations interdétroit, mais ne font qu’éloigner les deux rives l’une de l’autre. Je voudrais que les autorités de Pékin comprennent que la confrontation armée n’est certainement pas une option pour les deux côtés du détroit. Ce n’est qu’en respectant l’attachement de la population taïwanaise à la souveraineté, à la démocratie et à la liberté que nous pourrons poser les bases d’une reprise d’interactions constructives interdétroit. »

La présidente taïwanaise a rappelé que ces valeurs chères aux Taïwanais sont le résultat de 73 années d’efforts communs et que cela ne souffre aucun compromis possible.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI